D'un côté les fidèles de l'Eglise, de l'autre les infidèles de l'amour, mariés, qui vont chercher sur des sites spécialisés, une rencontre d'un soir.

Etre en couole, et infidèle...
Etre en couole, et infidèle... © Getty / BraunS

Des fidèles de l'Eglise ont été choqués d'apprendre que des sites spécialisés organisaient des rencontres extraconjugales. Une association familiale et catholique a même saisi la justice contre un site de rencontres, en s'appuyant sur l'article 212 du code civil, selon lequel les époux se doivent fidélité.

Mais l'association catholique a été déboutée, car l'obligation de fidélité n'est pas recevable au regard de la loi. N'en déplaise à l'association familiale et catholique, l'infidélité en France n'est pas un délit.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.