Louis De Funès
Louis De Funès © Radio France

Cela fera 30 ans le mois prochain que l'acteur est mort et France 2 brossera son portrait ce soir.

Portrait, également, dans Le Figaro , qui rappelle que de Funès est devenu star tardivement dans un rôle dramatique, celui de « Jambier », l'épicier du marché noir dans « La traversée de Paris » avec un Gabin étoile montante du cinéma.

Il enchaîna avec la pièce « Oscar » et devint la vedette incontestée du rire.

Et pourtant, l'acteur ne fut jamais apaisé, toujours dans la crainte de voir tout s'arrêter brutalement. D'où la surenchère. Petit à petit, de Funès va se mêler de tout, jusqu'a mettre son nez dans la réalisation, ce qui provoquera quelques tensions avec les réalisateurs.

Son cœur ne résistera pas à cette angoisse permanente .

De Funès, c'est aussi « Rabbi Jacob », un film dont Le Figaro estime qu'il ne pourrait plus être tourné aujourd'hui, tant il est politiquement incorrect.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.