Dans le cabinet de curiosités ce matin, les dernières frasques du député Joachim Son-Forget.

Joachim Son-Forget, pendant une séance de questions au gouvernement à l'Assemblée nationale française à Paris le 27 mars 2019.
Joachim Son-Forget, pendant une séance de questions au gouvernement à l'Assemblée nationale française à Paris le 27 mars 2019. © AFP / Martin BUREAU

L’ex-député de la République en marche, désormais non inscrit, s’est fait prendre en photo dans une annexe de l’Assemblée pour le compte de la revue Charles, sauf qu’il brandit un sabre japonais, un sabre qu’il aurait dissimulé d’abord dans son manteau puis rapidement ressorti devant le photographe le temps du cliché. 

L’hebdomadaire le Point fait part de la réaction agacée du président de l’assemblée nationale, menaçant le député de sanctions s’il n’arrête pas je cite : « ce comportement outrancier et inacceptable de la part d’un élu de la nation ». Richard Ferrand est donc prêt à dégoupiller une riposte. Une autre version « du sabre et du goupillon ». 

L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.