Des mots que vous pourriez pourtant "utiliser tous les jours."

C’est dans un drôle de livre qui vient de paraître aux éditions Le Robert : « Le grand jeu du dico : 100 mots rares et improbables que vous pourriez utiliser tous les jours », un ouvrage pour jouer avec les mots, revisiter les plus anciens, et repérer les faux amis.

« La bonace » par exemple, c’est le calme en mer après la tempête, un mot usité au 17ème siecle avant de tomber en désuétude.

« Un cascaret », c’est un homme d’apparence maigre et chétive.

Et la « gargamelle » : avant que Rabelais en fasse la mère de gargantua, la gargamelle désignait familièrement la gorge ou le gosier.

Un dernier mot qualifié d’improbable dans ce dictionnaire, le « sarcocyste », c’est un parasite chez le mouton ou le porc, qui vient du grec « sarcos » qui désigne la chair...

Le grand jeu du dico, c’est aux edition le Robert, pour retrouver et jouer avec les mots rares.

Extrait musical

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.