C’est un reportage d’Hélène Vissière à découvrir sur le point.fr qui nous explique qu’en Californie, vous pouvez choisir de purger votre peine dans une prison municipale...

Prison
Prison © Corbis / Peter Macdiarmid

Moyennant 90 à 140 dollars la nuit, vous pouvez donc choisir un centre de détention situé a Glendale dans la banlieue de Los Angeles, ou dans les autres de ces prisons « trois étoiles » qui existent en Californie.

A ce prix là vous dormez quand même en dortoir, mais vous avez droit à une bibliothèque, une télé écran plat avec DVD, salle d‘ordinateurs, surtout de la literie propre et neuve.

Qui va dans ce genre de prison ou la sécurité et le confort sont garantis? Pas n’importe qui. Le candidat doit passer un entretien. Toute personne violente et droguée et systématiquement rejetée.

Dans les cellules, on retrouve bien souvent du beau linge. Des people d’Hollywood ou des américains argentés qui ont subi les foudres de la justice notamment pour conduite en état d’ivresse.

Ces "pay to stay" ou "séjours payants" ne font pas l’unanimité. Certains dénoncent des prisons pour riches qui vont à l’encontre du principe d’une justice égale pour tous.

Au contraire, leurs partisans estiment que ces prisonniers V.I.P paient leur dette à la société en travaillant, en entretenant ces prisons et surtout en remplissant leurs caisses. Depuis dix ans, Glendale a accueilli près de 60.000 prisonniers et généré près de 4 millions de dollars de revenus.

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.