Ceci n'est pas un point route !

Juste une remarque sur ce retour gagnant dont on parle souvent au tennis, mais qui est finalement assez rare dans la vie.

Dans la vie politique, évidemment: rien n'est écrit encore pour Nicolas Sarkozy, mais on se souvient des tentatives de retour avortées de Valéry Giscard d'Estaing ou Lionel Jospin.

Les 3 frères, le retour
Les 3 frères, le retour ©

Au cinéma ce n'est pas plus facile: là on se souvient par exemple du retour catastrophique des Bronzés, « Les Bronzés 3 », 20 ans après. Et voilà ce mercredi sur les écrans le retour des trois frères, le film des Inconnus, dont le numéro 1 avait fait 7 millions d'entrées en 1995. C'était drôle et inspiré, mais comment faire du neuf avec du vieux?

Le problème, avec le temps qui passe, c'est qu'il passe... et même qu'il court ! Comme dit Jacques Mandelbaum dans Le Monde , le comique aujourd'hui n'est plus le même. Les Inconnus le savent: qui se contentent de rafistoler les recettes du passé.

Pour la petite histoire le distributeur du film n'a pas souhaité le montrer à Libération sans doute pour éviter la critique qui tue. Mais Le Figaro a pu le voir: résultat, sous la plume d'Eric Neuhoff, une éxecution capitale. "Ce film, dit-il, c'est du réchauffé, les Inconnus confondent la réalisation et l'électroménager. Un coup de micro-ondes et c'est prêt à servir dans 900 salles".

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.