Christophe Castaner a prévenu hier : tous ceux qui appellent à manifester ce samedi pour l'acte 9 des Gilets jaunes "savent qu'il y aura de la violence", ils auront donc "leur part de responsabilité et seront donc complices”.

Voila  les gilets jaunes accusés potentiels de complicité en cas de grabuge.  

Une précaution qui illustre la crainte du gouvernement  de voir le mouvement se radicaliser un peu plus aujourd‘hui à paris comme en province ..

EXTRAIT SONORE : « Complices » du groupe Minuit 6 heures 

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.