C'était il y a 7 ans, pratiquement jour pour jour, le 14 mai 2011 à New York. Une femme de chambre du Novotel, Nafissatu Dialo, accusait Dominique Strauss Kahn d'agression sexuelle. DSK alors président du FMI était aussi en orbite pour se présenter à la présidence de la République française.

Dominique Strauss-Kahn pendant une audience à la Cour Suprême de New York
Dominique Strauss-Kahn pendant une audience à la Cour Suprême de New York © AFP / todd heisler / POOL

7 ans après donc, un documentaire nous propose non pas de refaire l'histoire, mais de revoir avec nos yeux d'aujourd'hui, minute par minute, les séquences d'époque telles qu'elles ont été diffusées sur toutes les chaines du monde. Des archives dans leur jus pourrait-on dire. Juste les faits, sans aucun commentaires actualisé en voix OFF, et c'est là toute l'originalité de ce documentaire.

A nous d'apprécier ce minute par minute, sachant ce que l'on sait aujourd'hui. On réécoutera les réactions d'époque ; quelques socialistes incrédules ou faisant mine d'être incrédules, par ordre d'apparition : Harlem Désir, Jean-Christophe Cambadelis et Gérard Collomb. Puis vous allez entendre quelques anonymes de Sarcelles, la ville dont Dominique Strauss Kahn fut longtemps le maire. 

La chute de DSK, le documentaire minute par minute. Les archives d'époque avec nos yeux d'aujourd'hui. Réalisé par Thomas Reboulleau et Jérémie Sok, ce sera mardi 15 mai à  partir de 21H00 sur W9.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.