Samedi soir en direct sur TF1, les miss dans leurs tenues d'apparat, les paillettes et les défilés.

Miss Corse Laetitia Duclos, Miss Cote d'Azur Jade Scotte et Miss Pays de la Loire Caria Loones, candidates au concours Miss France 2017
Miss Corse Laetitia Duclos, Miss Cote d'Azur Jade Scotte et Miss Pays de la Loire Caria Loones, candidates au concours Miss France 2017 © AFP / PASCAL GUYOT

Mais cette élection c'est ringard selon l'association "Osez le féminisme" :

"Ce spectacle de femmes qui attendent d'être élues, c'est la ringardise la plus vive" explique la porte-parole de l'association qui trouve très curieux qu'en 2016 "on éprouve encore le besoin de mettre en concurrence des femmes non pas sur des critères intellectuels ou de mérite mais sur des critères purement physiques".

Elle ajoute, "le plus problématique, c'est que le concours Miss France impose des stéréotypes physiques irréels, sans compter le culte de la pureté avec des concurrentes sans petits amis. Cette mise en concurrence à une heure de grande écoute, entraîne beaucoup de souffrance pour d'autres femmes qui ne font pas 1,75m pour 50 kilos".

Réponse de Sylvie Tellier, la directrice générale du concours : "Les féministes se trompent de combat, d'autant que les critères ne sont pas seulement physiques"

Les miss ringardes ? C'est peut-être une question de génération...

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.