le pape démissionnera le 28 fevrier
le pape démissionnera le 28 fevrier © reuters

Comment le monde a-t-il su que le pape Benedict allait démissionner, lundi matin, peu avant midi ? Grâce à une journaliste italienne qui comprend le latin !

Elle s’appelle Giovanna, Giovanna Chiri, et elle suit le Vatican pour l’agence de presse italienne Ansa.

Lundi, Giovanna écoute le discours en latin du pontife, devant un consistoire de routine, quand elle perçoit que Benedict sort du cadre formel, et fait une déclaration personnelle.

Giovanna comprend tout, appelle immédiatement le Vatican pour vérifier qu’elle n’a pas perdu son latin. « J’ai donné la nouvelle , dit Giovanna, et puis j’ai pleuré ». C’est un scoop planétaire, un pape qui démissionne en direct, mais en latin.

Et c’est ainsi que la petite agence Ansa a grillé sur le fil à 11h46 les grandes agences mondiales que sont l’AFP, Reuter et AP ! Vous imaginez bien que sur les chaines d’information continue, où des gens palabrent de tout 24/24h, personne n’aurait été capable de comprendre le pontife…

Hier dans Libération , Nicolas Demorand a publié son édito en latin. Et à côté de la version française, Libé remercie pour la traduction l’association « le latin dans les littératures européennes ». Libé ne précise pas « la traduction dans quel sens ? ». Comme si on pouvait penser que l’association latiniste s’est échinée à traduire le latin de Demorand en français ! Non bien sûr, elle a traduit son français en latin !

Même en France les directeurs de journaux n’entendent pas le latin ! En fait, l’enseignement des langues anciennes se meure : le latin, le grec, le sanscrit qui sont pourtant la mémoire du monde, n’intéressent plus que quelques savants, profs ou esprits curieux.

Dans le monde marchand qui est le nôtre, l’école abandonne progressivement le savoir pour l’utilitaire, et le prêt à produire. Il est noble d’apprendre un métier, mais cela se fait de plus en plus au détriment ou au mépris de la connaissance pure. Faire ses humanités aujourd’hui, c’est savoir se servir d’un ordinateur à 10 ans ! Pour les langues, le mouvement parait irréversible et on n’a guère d’exemple d’une langue ancienne ressuscitée.

Si, en fait, il y en a un dans les temps modernes : l’hébreu était quasiment une langue morte, lorsqu’Israël l’a fait revivre au siècle dernier !

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.