Dans l'Essonne, en région parisienne, un papa veut interdire à son enfant de 9 ans de chanter comme ses camarades de classe une ritournelle du groupe Zut intitulée « Fille ou garçon ».

Il le dit au Parisien dans son édition locale: « y’a pas d'zizi à mes outils, (c'est le refrain de la chanson) ça veut dire quoi? Que les enfants n'ont pas de sexe? ».

Bien sûr que non, répond l'institutrice qui a dû se justifier auprès des parents: il s'agit juste de faire réfléchir les enfants au respect et à l'égalité entre filles et garçons. Et l'écoute, cela parait tellement évident :

Plutôt sympa non?

D'autres parents l'ont parfaitement compris et soutiennent l'initiative de l'institutrice, qui d'ailleurs n'aurait jamais été remise en cause sans les polémiques de ces dernières semaines sur la pseudo théorie du genre qu'on voudrait imposer à nos enfants.

A ce propos, le texte d'un grand parti politique expliquait dès 2011, avant les Manifs pour tous, que le premier objectif de la promotion de l'égalité des sexes et du respect hommes-femmes dès la maternelle était «d'amener les enfants à adopter des conduites non stéréotypés ».

Recommandation publiée par... l'UMP.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.