Jack Cardiff. Le nom de ce directeur de la photo est peu connu du grand public et pourtant, il figure au générique des plus grands films des années 50 et 60.

Le directeur de la photographie et réalisateur Jack Cardiff, sur le tournage du film "Les Chaussons rouges" ("The red Shoes")
Le directeur de la photographie et réalisateur Jack Cardiff, sur le tournage du film "Les Chaussons rouges" ("The red Shoes") © ITV / Rex Features/REX/SIPA

Le nom de ce directeur de la photo est peu connu du grand public et pourtant, il figure au générique des plus grands films des années 50 et 60.

Il est mort en 2009 et il a éclairé les plus beau visage du cinéma, d'Ava Gardner à Lauren Bacall .

Hitchcock aimait travailler avec lui ; il a été le premier de sa catégorie à recevoir un Oscar d'honneur en 2001 pour l'ensemble de son œuvre.

Ce soir à 19h10, la chaine TCM Cinéma va rendre hommage à Jack Cardiff avec un documentaire sur l'homme puis la rediffusion de deux chefs d’œuvres qu'il a éclairés :La comtesse aux pieds nus de Joseph Mankiewicz et La cité disparue avec Sophia Loren et John Wayne.

Le Figaro également lui rend hommage ce matin en rappelant que Jack Cardiff aimait la peinture et que cela se retrouve dans la lumière de ses films. Certaines scènes du Narcisse noir font penser à la peinture de Vermeer et plusieurs plans de Guerre et Paix tournés en 1956 évoquent certaines toiles de Turner..

Ce soir, donc, la lumière de Jack Cardiff, mais aussi son côté sombre.

Extrait de la chanson "Eteins la lumière" d'Axel Bauer :

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.