Barack Obama
Barack Obama © transplanted mountaineer

Il y eut le « Sarkozy bashing », plus récemment le « Hollande bashing », voici désormais en France le « Obama bashing ».

« To bash », de l'anglais « cogner », pas très loin du lynchage médiatique. La plupart des livres sortis récemment en France sont sans concession pour le président américain.

Comme le dit le journal Les Echos ce matin, si tous les auteurs de l'abondante littérature consacrée ces derniers jours à Obama devaient voter, la messe serait dite pour le président sortant.

Prenez le livre d'André Kaspi, sorti chez Plon. Le titre annonce la couleur : « Barack Obama, la grande désillusion ». Un implacable réquisitoire qui pointe les échecs ou, au mieux, les demi-victoires de sa présidence, à l'image de son plan santé qui, à force de concession aux lobbies, s'est finalement transformé en échec.

Encore plus sévère, le livre du journaliste Ron Suskind : « Obama, la vérité », qui éclaire les coulisses de la Maison Blanche. L'auteur montre l'inexpérience du nouveau président américain, mais aussi son manque d'autorité sur son équipe économique.

Alors certes, on trouvera quelques circonstances atténuantes dans un troisième livre signé Gilles Biassette, « Où va l'Amérique ? », ce pays hanté par le déclin.

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.