Depuis hier, la navigatrice Maud Fontenoy est moquée sur les réseaux sociaux, le Journal du Dimanche ayant révélé que celle qui fait carrière sur la « protection de la planète » et sur la « bonne hygiène de vie » est allée faire une conférence pour dynamiser les forces de ventes du cigarettier Philipp Morris sur le thème du dépassement de soi. Ce qui, vous en conviendrez, est assez peu compatible.

Et donc, depuis, c'est sa crédibilité et sa réputation qui sont l'objet de critiques sur internet. Maud Fontenoy, qui passe pour la « madame climat » auprès du parti les Républicains répond qu'elle a juste « voulu rendre service à un ami sans être rémunérée » précise-t-elle. Or, chez Philip Morris, on répond au contraire que « ce genre d'intervention n'est jamais gratuit ».

Elle aurait donc « juste voulu rendre service », mais ça ne convainc pas quelques internautes déçus qui, désormais, comparent Maud Fontenoy à Jawad, le logeur des terroristes de Saint-Denis, celui qui disait devant les caméras de télévision qu'il avait « juste prêté son appartement pour rendre service ».

POINT PRESSE HEBDOMADAIRE DES REPUBLICAINS. EN PRESENCE DE MAUD FONTENOY, DELEGUEE A L' ENVIRONNEMENT.
POINT PRESSE HEBDOMADAIRE DES REPUBLICAINS. EN PRESENCE DE MAUD FONTENOY, DELEGUEE A L' ENVIRONNEMENT. © Thomas Padilla/MAXPPP

Maud Fontenoy a donc atteint ce que l'on nomme « le point Jawad », synonyme de mensonge et de railleries.

Extrait de "Menteuse" par Rymz :

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.