Ce néologisme est réapparu dans l'entre deux tours des législatives.

A l’origine, le dégagisme vient des printemps arabes de 2011. Puis Jean-Luc Mélenchon se l'est approprié à la faveur de la campagne présidentielle d'abord, puis des législatives.

Le candidat des Insoumis a régulièrement appelé les Français à " donner un coup de balai" et à « les dégager tous".

Mais tout le monde n'est pas à l'aise avec ce champs lexical, tant il renvoie à la violence des printemps arabes,. comme si les élus en France étaient des dictateurs qu'il fallait renverser.

Voilà pourquoi certains préfèrent utiliser d'autres expression comme "le renouvellement de la classe politique", moins brutale que l'élément de langage asséné par Jean Luc Mélenchon.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.