Bruxelles
Bruxelles © CC Another VLL

Et si Bruxelles n'était pas belle ? Une ville en chantier permanent depuis les années 50n avec ses autoroutes urbaines et ses trottoirs défoncés.

C'est l'image qu'a choisie de montrer ce matin le correspondant de Libération . Deux pleines pages pour démontrer que Bruxelles n'est pas belle, une ville sciemment détruite dans les années 50/70 pour devenir une ville administrative. Une sorte de Washington où personne n'irait dormir et l'Exposition universelle de 1958 aurait servi de prétexte pour débuter les travaux.

"Bruxelles pas belle", commente Libération ce matin, nombreuses photos à l’appui. On y voit l'autre visage de cette "capitale pour rire" comme écrivait Baudelaire : une ville en chantier permanent. On lira les commentaires d'experts expliquant comment la région a échoué à créer des espaces publics. La faute aux 19 communes plus ou moins autonome. La faute, aussi, à une évidente mauvaise volonté politique qui a trouvé son nom : "la bruxellisation".

« Pour certains Français » écrit Libé , « Bruxelles garde deux atouts : son climat fiscal et sa proximité avec Paris ». Mais on peine à croire que les charmes de la ville se limitent à la seule description qu'en fait le correspondant de Libération .

Les références
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.