De la fumée blanche en guise de sésame : celle qui fait naître un pape : qui a dit que fumer tue ?

la cheminée installée sur la chapelle sixtine au vatican
la cheminée installée sur la chapelle sixtine au vatican © reuters

On lira dans Le Figaro ce matin sous la plume d'Etienne de Montety l'acception du mot « fumée », ce nuage blanc qui voudrait dissiper tous les autres qui se sont amoncelés au dessus de l'Eglise, cette fumée de cheminée du Vatican, procédé hâtivement qualifié de « fumeux » par les tenants d'un vote à main levée.

L'Eglise a toujours rétorqué que cette fumée servait de rideau pour préserver l’intimité les libertés de conscience de ceux qui votent. Qu'on se le dise, cette fumée du Vatican ne veut pas dire enfumage, n'en déplaisent au grincheux, aux fumasses et aux fumistes.

Pendant 48 heures, à Rome, on a levé toutes les défenses de fumer et au final : « ça fuma blanc, non sans panache d’ailleurs ».

Les références

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.