Bernadette Lafont
Bernadette Lafont © Maxppp

Le Figaro dit d'elle ce matin que c'est une facétieuse. « Une sacrée bonne femme » pour reprendre le titre d'un des films qu'elle a tourné avec Claude Chabrol.

Portrait de Bernadette Lafont, 50 ans de carrière : France 5 lui consacrera sa soirée ce vendredi à 21h30.

Des images d'archives et aussi des images personnelles, pour raconter les évènements qui l'ont construite.

Faut-il rappeler que Bernadette Lafont, révélée par François Truffaut et Claude Chabrol à la fin des années 50, fut l'une des égéries de son époque ?

Une actrice au naturel, qui ne parle jamais de « travail » ; elle préfère dire qu'elle va « jouer ».

Bernadette Lafont, c’est avant tout un style, un ton direct et simple, souvent effronté, souligne le documentaire de France 5. Et puis il y a cette voix qui traine délicieusement sur les mots, entre gouaille et raffinement.

A propos du film « Les Bonnes Femmes » qu'elle a tourné en 1959 sous la direction de Claude Chabrol, elle dit : « Je pense que c’est un des plus beaux films que j’ai faits ». Bernadette Laffont interprétait alors le rôle de « Jeanne ».

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.