Quel avenir pour la télévision, ce média télé désormais bousculé par Internet ?

Après la musique et les journaux, c'est au tour de la télévision d'être mise à mal par les nouvelles technologies, et c'est encore plus vrai aux Etats-Unis.

Ecran télévision
Ecran télévision © Fotolia

Le journal Les Echos parle même ce matin d'une mort annoncée de la télévision aux Etats-Unis préfigurant sans doute ce qui se passera bientôt partout ailleurs.

Car les Américains sont de moins en moins nombreux à regarder la télévision. 5 millions d'Etats-uniens ont déjà cessé de regardé le petit écran. 5 millions de personnes qui ont donc résilié leur abonnement télé et le chiffre devrait doubler d'ici la fin de l'année.

Principal reproche fait à la télévision américaine : son coût. 100 dollars par mois pour avoir accès à un bouquet de chaines dont ils ne regardent finalement qu'un dixième, c'est trop cher.

Et voilà comment les géants de l'audiovisuel se retrouvent mis sur la touche par les nouveaux acteurs d'internet, capables de mettre en ligne des centaines de films et autres séries à la carte.

C'est le cas de Netflix par exemple, premier site de vidéo en ligne à avoir lancé ses propres productions de cinéma. Avec déjà 30 millions de clients, Netflix pèse désormais plus lourd que la chaine HBO, la chaine mythique du cinéma américain. Les temps changent.

Les publicitaires américains ont bien repéré le phénomène, en retirant leur pub télé pour la réorienter vers les nouveaux produits Internet.

Les références
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.