Il a suffi d'une fausse info du Figaro sur une soi disante initiative du rectorat de Nantes pour que les esprits s'enflamment. C'est vrai qu'on peut juger l'initiative un peu vaine: faire porter une jupe aux lycéens, quelques instants, pour lutter contre le sexisme.

Mais c'est une idée des lycéens eux-mêmes, idée à laquelle se sont ralliés 27 lycées de l'Académie (ils étaient une vingtaine l'année dernière sans que personne n'en parle). A l'époque, personne ne fantasmait sur le soi disant enseignement de la théorie du genre.

« Et pourquoi pas une journée du cannabis ? » demande ce matin encore le Figaro. La journée de la jupe, c'est pourtant une vieille revendication (Isabelle Adjani en 2009 dans un film célèbre) :

Hier, c'est une députée UMP qui a fait un film à l'Assemblée pour dénoncer les dérives idéologiques de l'éducation nationale. Simple humour potache a répondu le ministre Benoit Hamon et au final, encore beaucoup de bruit pour rien.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.