C'est une idée de Jack Lang. Il veut lancer une « fête de la fierté française » contre les déclinologues de tous poils, une fête pour célébrer notre créativité, notre énergie et notre mémoire des cultures, aussi.

Jack Lang
Jack Lang © CC philippe grangeaud/solfé communications

Cette fête, ce serait comme une grande exposition nationale. Pourquoi pas au Grand Palais à Paris, puis à travers la France, pour mettre en exergue les mille et une richesses de notre pays.

Une « fête de la fierté nationale » : il faut dire qu'il s'y connait, Jack Lang, en fête en tous genres. La fête de la musique, c'est lui depuis 1982 ; "les journées du patrimoines", c'est encore lui en 1984. Il y a aussi la "fête du cinéma" depuis 1985.

En fait, l'ancien ministre de la Culture et de l'Enseignement, qui dirige désormais l'Institut du Monde Arabe, voudrait que les Français cessent de cultiver l'autodénigrement. Cette petite musique, ce refrain qui dit que nous sommes menacés par le déclin.

Cette façon d'abaisser notre pays : « et bien non ! » répond Jack Lang à tous les déclinologues.

Ne laissons pas dominer les idées de ceux qui ne croient plus en rien, et qui sont fiers de ne rien faire.

Extrait de la chanson, "Je suis fier" par Les Sales Majestés :

49 sec

Le cinq sept 2013 - SON BILLET ERIC \"je suis fier\" OK

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.