Les mots de Benoît Hamon hier soir, invité du 20h de TF1.

Manuel Valls et Benoît Hamon en janvier 2017
Manuel Valls et Benoît Hamon en janvier 2017 © AFP / GEOFFROY VAN DER HASSELT

Il a regretté la "trahison de Manuel Valls" qui refuse de lui apporter son soutien dans la course à la présidentielle :

Sans doute les électeurs de la primaire se sentent-ils trahis. Car en démocratie le respect de la parole donnée est important.

"Trahison": le terme est fort. "Trahison", dans le Larousse, c'est effectivement le manquement à une parole donnée à un devoir de solidarité. Mais à la trahison, Manuel Valls oppose le sectarisme de Benoît Hamon.

"Trahison": le mot vient du latin tradito, abandon. Tradito, c'est aussi tradition. La trahison comme tradition politique.

Et effectivement Benoît Hamon se sent abandonné en rase campagne électorale.

L'équipe
Contact