Les mots de Benoît Hamon hier soir, invité du 20h de TF1.

Manuel Valls et Benoît Hamon en janvier 2017
Manuel Valls et Benoît Hamon en janvier 2017 © AFP / GEOFFROY VAN DER HASSELT

Il a regretté la "trahison de Manuel Valls" qui refuse de lui apporter son soutien dans la course à la présidentielle :

Sans doute les électeurs de la primaire se sentent-ils trahis. Car en démocratie le respect de la parole donnée est important.

"Trahison": le terme est fort. "Trahison", dans le Larousse, c'est effectivement le manquement à une parole donnée à un devoir de solidarité. Mais à la trahison, Manuel Valls oppose le sectarisme de Benoît Hamon.

"Trahison": le mot vient du latin tradito, abandon. Tradito, c'est aussi tradition. La trahison comme tradition politique.

Et effectivement Benoît Hamon se sent abandonné en rase campagne électorale.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.