Jean-Marc Ayrault et François Hollande (Bressuire)
Jean-Marc Ayrault et François Hollande (Bressuire) © jmayrault

Frédéric Beigbeder a écrit que l'amour durait trois ans, mais Libération précise ce matin qu'en politique, l'amour ne durerait que 6 mois.

Exemple avec le couple « Hollande-Ayrault ». Si l'on en croit le journal, les relations se dégradent entre l'Elysée et Matignon, dans une ambiance d'agacement réciproque.

Les torts seraient partagés. A écouter leurs proches respectifs, chacun des deux exprime désormais ouvertement ses doutes, ses irritations et son impatience.

Le couple de l'exécutif n'irait donc pas aussi bien que ce qu'il laisse voir publiquement.

Le doute se serait immiscé après un reportage de France 2. On ne sait pas très bien si les mots de François Hollande étaient un lapsus, ou intentionnés. Quand on lui a demandé la date de péremption de son Premier ministre, le Président a répondu : "Francois Fillion est déjà resté 5 ans, est-ce que vous pensez que ça s'est bien terminé ?". Dès lors, les malentendus n'ont plus cessé.

En fait, rarement un couple exécutif aura été aussi proche, mais aussi peu complémentaire.

Après avoir passé 15 ans côte à côte sur les bancs de l'Assemblée, le couple Hollande-Ayrault découvre aujourd'hui qu'il se fait du mal à être trop proche. Les deux hommes se ressemblent et s'apprécient et pourtant, l'heure n'est plus à la lune de miel.

Les références
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.