Vos collègues et vos amis adorent dire qu'ils sont débordés, qu’ils « n'ont pas une minute pour eux ». Or ce serait bien souvent un figure de style pour dire qu'ils sont des gens très importants et très productifs.

C'est ce que dit une étude lue sur Slate.fr. L'agence de communication Havas Worldwide a interrogé 10.000 personnes dans 28 pays, en leur demandant de dire la vérité : « Est-ce que parfois, ils n'exagèrent pas un peu quand ils disent que leur emploi du temps est surchargé ? ».

Près de 40% des personnes sondées ont avoué qu'elles faisaient parfois semblant d'être plus occupées qu'elles ne l'étaient vraiment.

Pour les auteurs du rapport, dire que nous sommes débordés, c’est dire que notre vie a du sens. Une façon de se rassurer sur notre existence et d'éviter un sentiment de vide.

Et c'est dans des pays comme la Chine, le Brésil encore l'Inde ou l'Espagne que les sondeurs ont trouvé une forte admiration pour les gens qui avaient l'air toujours occupés.

Rien de tel donc pour se rassurer que de se faire passer, pour un homme pressé.

Extrait de "L'homme pressé" de Noir Désir :

L'équipe
Mots-clés :
(ré)écouter Le Cabinet de curiosités Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.