Dans mon cabinet de curiosité ce matin : des otages et des selfies .

Prise d'otage dans le quartier des affaires de Sydney
Prise d'otage dans le quartier des affaires de Sydney © Reuters

Mais que s'est-il passé hier à Sydney dans la tête des badauds qui souriaient en se prenant en photo devant le café où des otages allaient mourir quelques heures plus tard?

Quel sens avait leur geste? Car pour ces personnes, tout se vaut : un selfie au même niveau qu'une prise d'otage , l'important était de se montrer. Les photos diffusées sur les réseaux sociaux ont provoqué la colère de quelques internautes réclamant un minimum de respect.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.