A l'occasion de la semaine de la langue française, un sondage pour plusieurs médias sur l'utilisation du franglais est décrypté parLe Parisien Aujourd'hui en France .

90 % des français disent utiliser des anglicismes. Il n'y en a d'ailleurs jamais autant eu dans notre vocabulaire.

Devant Buckingham Palace, l’Union Jack aux couleurs des manifestants pro mariage-gay
Devant Buckingham Palace, l’Union Jack aux couleurs des manifestants pro mariage-gay © REUTERS/Paul Hackett
**Utiliser des mots anglais quand on parle français, ce n'est pas nouveau, mais ca fait toujours débat.** Il y a les **anglicismes qualifiés d'excusables,** comme "bulldozer" , "scanner" ou "drone" .. car il n'ont pas vraiment d'équivalent en français, mais il y a aussi des**anglicismes répréhensibles** , au motif qu'ils viennent cannibaliser des mots français**. Pourquoi dire "look" Quand la langue francaise propose "dégaine", "apparence" ou "allure" ?** **Sans surprise ce sont les ados qui s'expriment le plus en "franglais".** _Le Parisien_ décrit un ado "trop swag, qui, entre deux nuggets, va liker sur facebook pour faire le buzz parce que c'est fun de booster sa life" ! **Les anglicismes, c'est aussi une question de génération.**
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.