La Société Nationale des Chemins de Fer Français va lancer la semaine prochaine une campagne pour rappeler que chaque incivilité est une agression.

« Il n'y a pas de petites incivilités » : le slogan sera placardé dès lundi dans les gares.

La compagnie ferroviaire a constaté que l'incivilité polluait lourdement la vie, non seulement de ses salariés, mais aussi de ses voyageurs. Et il n'y a pas que les insultes dans les trains ou dans les gares. Il y a aussi la musique trop forte, les crachats, les pieds sur les banquettes...

Exemple d’agression verbale au guichet de la SNCF, largement diffusé le mois dernier sur internet : quand un voyageur visiblement mécontent du coup de fil personnel qu'il venait de passer, s'est énervé contre l'employée de la SNCF qui lui demandait de bien vouloir laisser passer les autres clients qui faisaient la queue derrière lui.

C'était à la mi-octobre, dans une gare des Yvelines.

Cela commence par un énervement et finit par une insulte.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.