La mort annoncée de la messagerie vocale : le répondeur n'a plus la cote et les boîtes vocales restent de plus en plus souvent vides au profit des SMS et des applications de messagerie.

Article relevé hier dans les pages saumon duFigaro : « Pour les utilisateurs de smartphone, laisser un message après le bip serait même devenu une corvée », écrit le journal, et principalement chez les jeunes qui préfèrent envoyer des textos.

Un téléphone mobile
Un téléphone mobile © REUTERS/Pawel Kopczynski / REUTERS/Pawel Kopczynski

Est-ce le triomphe de l'écrit sur la voix, ou bien le message vocal considéré comme une pollution ?

Certaines grandes entreprises comme Coca-Cola ou JP Morgan ont déjà décidé de retirer à leurs employés l'option répondeur de leur smartphone, l'écoute des messages est à ce point devenue pénible, que chez Apple , on envisage de retranscrire systématiquement les messages vocaux en textos.

Et aussi chez les couples qui se déchirent. Ne plus se parler mais rédiger un message est une attitude bien commode.

Extrait de Brandt Rhapsodie de Benjamin Biolay :

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.