Ce sont les mots répétés du chef de Etat hier soir devant le collège où travaillait le professeur qui a été décapité hier vers 17 heures.

“Ils ne passeront pas”, référence au slogan des Républicains espagnols au lendemain du coup d’Etat de Franco en 1936. “No pasaran”, symbole de la résistance antifasciste devenu aussi une chanson en 1968.

L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.