Pleurer sur son sort ne ferait pas avancer les choses. Bien au contraire ! C'est ce que montre une étude repérée sur le site INC et relayée par le Huffington Post dans un article__ qui présente les "quatre bonnes raisons d'arrêter de se plaindre selon la science".

Se plaindre à haute voix serait néfaste, même, à notre santé mentale.

Le pire étant de se plaindre de choses sur lesquelles on n'a pas d'emprise , c'est un peu comme si on se cognait la tête contre un mur :il y a plus de coups à prendre que de bien à se faire.

En fait tout est dans la nuance, car pleurnicher auprès de ses amis, par exemple, après une rupture amoureuse cela peut effectivement nous aider à remonter la pente.

Mais point trop n’en faut, tourner en boucle peut aussi devenir mauvais pour l'entourage qui subit ça comme une pollution.

Dernier constat à connaître quand on se plaint, c'est que les pensées négatives attirent les pensées négatives : c’est donc bien une spirale vicieuse.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.