En Inde, il y a eu trop de morts en prenant des selfies. La police de Bombay a donc établi une vingtaine de zones géographiques dans le pays où il est désormais vivement déconseillé de se prendre en photo. Pas d'amende, juste une recommandation.

Selfie lors du Holi Festival à Bangalore
Selfie lors du Holi Festival à Bangalore © JAGADEESH NV/epa/Corbis

En bord de mer, par exemple, sur un rocher, trois personnes sont mortes ces derniers jours, emportées par une vague. Au Taj Mahal également une touriste est morte en se prenant en photo, déséquilibrée, elle a chuté dans les escaliers du monument.

Selon un journal indien, en 2015 il y a eu en Inde plus de morts à cause des selfies qu'à cause des attaques de requins. Mourir pour un cliché... et au final, une photo, c'est tout ce qui restera.

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.