Christine Lagarde
Christine Lagarde © / MEDEF

Ce sont des anecdotes capables d'enflammer les réseaux sociaux durant quelques heures et c'est Christine Lagarde qui en a fait les frais hier, après que le journal Le Monde a publié des extraits de l’une de ses lettres dans laquelle elle fait allégeance à Nicolas Sarkozy.

Une lettre manuscrite, non datée, destinée à l'ancien Président et découverte par les enquêteurs au domicile de Christine Lagarde lors d'une perquisition liée à l'affaire d'arbitrage dans le dossier Tapie/Crédit Lyonnais.

Voici quelques extraits, pêle-mêle, lus sur le site du Monde.fr. :

« Cher Nicolas, je suis à tes côtés pour te servir et servir tes projets pour la France »

« Si j'ai pu échouer périodiquement je t'en demande pardon »

« Utilise-moi ... pendant le temps qui te convient »

« Si tu m'utilises, j'ai besoin de toi comme guide et comme soutien »

«Avec mon immense admiration »

Et c'est Signé Christine L.

Une forme d’allégeance qui a suscité les railleries des internautes, comparant l'ancienne ministre a une midinette, telle une fan de Justin Bieber.

« On a retrouvé le clip qui illustre la lettre », commentait hier un internaute en renvoyant à cette chanson :

« Utilise-moi », écrit Christine Lagarde à Nicolas Sarkozy, c’est aussi le titre d'une chanson présentée comme un hymne pour les serviteurs du Christ :

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.