C'est une réflexion commune de Michel Rocard et Alain Juppé. Réunis dans le magazine le Parisien pour débattre de l'avenir du travail en France.

Travailler 35 heures, 32, ou 40, les deux hommes sont d'accord pour dire que, quelque soit la durée, ce n'est pas à une loi de fixer le temps hebdomadaire c’était l'erreur de la loi Aubry.

Quand les verts prônent une durée hebdomadaire à 32 heures, Alain Juppé n'y croit pas, en tout cas pas avec une nouvelle loi. Une loi serait une imbécilité confirme Michel Rocard. Ce qu'il faut dit-il, pour amorcer une baisse nécessaire du temps de travail, c'est un mécanisme progressif, régulier, non brutalisant, branche par branche dans ce débat la méthode est capitale.

Et Alain Juppé conclut : « dire aux Français qu'il va falloir continuer à travailler moins, est-ce le bon message à envoyer dans ce monde extrêmement compétitif, je n'en suis pas certain. »

Extrait « J’aime pas travailler » de Zoufris Maracas

Lui ce qu'il aime c'est glander. Et dans le magazine le Parisien de ce week-end ce débat sur le travail en France. Un débat entre deux hommes qui se connaissent bien et qui s'estiment : Alain Juppé et Michel Rocard.

Les références
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.