Sur sa chaîne Youtube, Jean Luc Mélenchon reproche à quelques médias de vouloir le faire passer pour un dictateur.

Jean-Luc Mélenchon, candidat à l'élection présidentielle 2017
Jean-Luc Mélenchon, candidat à l'élection présidentielle 2017 © AFP / Philippe Desmazes

Le candidat de La France Insoumise accuse les médias de vouloir l’associer dit-il à Fidel Castro, Hugo Chavez ou Poutine.

Puis devant la caméra, Jean-Luc Mélenchon attrape l’hebdomadaire L’Obs pour l’accabler de tous les maux, notamment à cause d'un titre du magazine en page intérieur Mélenchon ou la paix du Kremlin et ça, c’est un titre qui ne passe pas pour le candidat de La France Insoumise.

Pas plus d'ailleurs qu’un autre titre quelques pages plus loin : « Mélenchon le guerriero tranquille ». Pour le candidat, tout cela contribue à favoriser l’ambiance "glauque", selon lui, de cette fin de campagne.

"Un journal qui se dit de gauche pourrait au moins me respecter", regrette encore le candidat qui reproche aussi des phrases écrites en rouge. Ce rouge dont Jean-Luc Mélenchon cherche justement à se démarquer en cette fin de campagne du premier tour

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.