Une “ambiance de terreur” écrit le journal Le Monde, “la peur d’une parole désormais cadenassée par la direction”.

Voila un journaliste mis à pied pour avoir souhaité “bon vent“ en direct à l'humoriste chroniqueur Sébastien Thoen, lui-même viré après avoir osé parodier sur internet l’émission de débats que présente Pascal Praud sur CNews, une des chaînes du groupe.

Un ancien rédacteur en chef qui a travaillé pour le groupe Canal+ le dit sans détour : “tout le monde doit se taire en interne devant la droitisation de Canal+”.

Et toujours selon le journal Le Monde, en juin dernier lors d’un comité social d’entreprise, quand un syndicaliste a demandé à la direction si la ligne éditoriale de CNews était différente de celle du Rassemblement national, la direction n'aurait rien répondu.

"L’époque où Canal+ cherchait des talents est révolue” conclut Le Monde, “désormais le groupe ne veut plus que des exécutants.” Travaille…  et tais toi !

Référence musicale : Ferme ta gueule de Emkal.

L'équipe
Contact