Porte clef de la Tour Eiffel
Porte clef de la Tour Eiffel © radio-france / AndonicO

Paris, première destination touristique mondiale, mais Paris qui souffre toujours d'une mauvaise réputation pour son accueil. « Peut encore faire mieux » : c'est le sens de ce « guide » destiné aux professionnels du tourisme dans la capitale édité par la Chambre de commerce et le comité du tourisme de Paris Ile-de-France.

Cela s'appelle « Do you speak touriste ? », pour mieux connaitre les habitudes, les goûts et les codes sociaux des touristes étrangers. Parce que les attentes ne sont pas les mêmes selon qu'on est un touriste chinois, brésilien ou américain.

Et ce qui est intéressant dans ce guide, c'est justement de voir comment chaque nationalité est dépeinte en quelques mots.

Le touriste brésilien, par exemple, qualifié de facilement tactile ; il ne faudra pas faire l’effarouché.

Les Chinois préfèrent dîner tôt, entre 18 heures et 20 heures.

Quant aux Belges, le guide nous apprend qu'ils seraient particulièrement sensibles aux formules de politesse.

Il y a même un paragraphe sur les touristes français, qualifiés de « très exigeants », pour ne pas dire« très emmerdants ». Des Français à Paris qui ne veulent surtout pas être considérés comme des touristes, allez savoir pourquoi !

Une brochure pour apprendre également les quelques mots de vocabulaire devenus indispensables pour les cafetiers et autres restaurateurs parisiens : « bienvenus » en japonais, vous direz « Irasshaimaze ».

« Do you speak touriste ? » Un guide pour que « Paris soit toujours Paris », le sourire en plus.

Les liens

Do you speak touriste ?

Les références
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.