Pourquoi pleure-t-on ?

La science n'a pas percé tous les mystères de ces larmes qui nous prennent par surprise.

Larmes
Larmes © / Roy Lichteinstein

D'abord, sachez qu’il y a plusieurs types de larmes. Celles pour soigner nos yeux en cas d’infections : les larmes dites « basales ».

Celles qui coulent juste pour nous protéger, des oignons par exemple : les larmes « réflexes ».

Et puis il y a une troisième sorte de larmes : celles qui sont apparus au coin de l'œil depuis vendredi dernier. Les larmes dites « émotionnelles ».

Sur leur origine, il existe plusieurs théories que développe le Huffington Post , et notamment celle-ci : « les larmes émotionnelles serviraient à expulser le trop plein de stress emmagasiné dans notre corp et à libérer en même temps des endorphines de bien-être ». « Alors pleurer ne changera pas grand-chose à l'issue de la soirée de vendredi dernier, mais ne nous privons pas d'alléger un peu notre fardeau ».

Extrait de « Ne retiens pas tes larmes », d'Amel Bent :

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.