Il faut être générationnel : c’est devenu un marqueur social et médiatique, parfois une facilité de langage.

Nous sommes d’une génération X ou Y, génération des milléniaux, génération Mitterrand pour les plus vieux, génération identitaire pour les plus jeunes, génération Adama plus récemment ou bien génération Thunberg… qui fait dresser les cheveux jaune de Donald Trump.

En 1965, My generation, une chanson écrite par une bande de gamins britanniques, baptisée Les Who.

L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.