Le 30 mai 2015, les adhérents de l’UMP voteront pour changer le nom de leur parti qui deviendra Les Républicains.

Ce sera la 5e appellation différente du parti gaulliste dont Guillaume Tabard raconte les précédentes versions dans le Figaro . Mais ce sera la première fois que la droite renonce à un sigle.

Rien à voir avec l’UMP en 2002 qui fusionnait plusieurs formations de la droite et du centre.

La création des Républicains à plus à voir avec l’aventure du RPR de Jacques Chirac en 76, c’est-à-dire un renouvellement de l’intérieur. Renouvellement destiné à changer l’image du parti, de lui donner une nouvelle impulsion, et de bien marquer le leadership de son chef Nicolas Sarkozy.

Comme c'est le cas en 1976 et bien avant en 1947 à Strasbourg, lorsque Charles de Gaulle annonce la création du RPF.

39 sec

Le cinq sept 2013 - son billet yves ok

Le RPF fut un succès populaire avec un million d’adhérents, mais un échec politique : il termina deuxième des législatives en 1951, derrière le PC. Une partie de ses députés votèrent l’investiture de l’indépendant Antoine Pinay

"Je n’ai pas fait le 18 juin pour porter M.Pinay au pouvoir " dira le Général de Gaulle, qui ne voulait pas se prêter à des combinaisons parlementaires, et préféra dissoudre le RPF deux ans plus tard.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.