Le château de Disneyland
Le château de Disneyland © cc-by Sean MacEntee

A l'occasion de la sortie du dernier film d'animation des studios Disney, "La reine des neiges", le journal Le Monde s'interroge sur l'image des héroïnes Disney renvoyées aux jeunes filles. Et il faut bien reconnaitre que les stéréotypes ont la dent dure.

Chez Disney, les princesses ont du mal à s'émanciper. Depuis Blanche-Neige en 1938, les héroïnes font croire aux petites filles qu'elles ne pourront connaitre le bonheur, que par la rencontre avec un prince charmant. Encore faudra-t-il ensuite savoir tenir un intérieur; pourvu que ce soit un palais.

Disney avait pourtant promis, il y a trois ans, de renoncer à des héroïnes forcement héritières de lignées royales.

Sauf qu'il n'est pas facile pour la firme américaine de se priver d'un juteux marché de produits dérivés.

Accessoires scolaires, costumes et autres jeux à l'image des princesses: cela a rapporté, en 2010, 3 milliards d'euros dans les caisses de Disney.

Les gamines devant leurs écrans risquent donc d'entendre encore longtemps à peu près la même ritournelle.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.