Pour rendre hommage aux "33 premières femmes députées élues", le 21 octobre 1945 - cela fera 60 ans demain jour pour jour - le buste d'Olympe de Gouges doit faire son entrée la célèbre salle des quatre colonnes de l'Assemblée Nationale. Pour entretenir aussi le message de cette révolutionnaire, auteure d'une déclaration des Droits de la femme et de la Citoyenne, morte guillotinée à Paris le 3 novembre 1993. L’inauguration est prévue demain.

Détail du portrait d'Olympe de Gouges réalisé par Kucharski
Détail du portrait d'Olympe de Gouges réalisé par Kucharski © Domaine public

Olympe de Gouges dont on a cru un temps qu'elle rentrerait au Panthéon , mais son nom n'a finalement pas été retenu. C'est donc à l'Assemblée Nationale qu'elle va trouver sa consécration .

Mais il y a un hic, et de taille, car selon Libération ce matin, les deux sculpteurs viennent d'annoncer que le buste d'Olympe de Gouges ne sera pas prêt demain. Pas question pour autant de remettre cette cérémonie de demain, dont je vous rappelle qu'elle coïncide avec les 60 ans jour pour jour de l'élection des premières femmes députées.

Qu'à cela ne tienne: la cérémonie aura bien lieu! On va inaugurer demain le buste d'Olympe de Gouges à l'Assemblée Nationale... sans le buste! Cela aussi c'est révolutionnaire!

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.