Libération estime que cette tribune est d'une rare violence envers les juges, les médias et le pouvoir socialiste, tous accusés de pratiquer les méthodes indignes de la Stasi. L'ancien président n'hésite pas à employer le mot de "dictature".

nicolas sarkozy dénonce des méthodes dignes de la stasi au sujet de sa mise sur écoute
nicolas sarkozy dénonce des méthodes dignes de la stasi au sujet de sa mise sur écoute © reuters

Et puis il y a ce coup de menton adressé à tous ceux qui craindraient son retour: "A tous ceux qui auraient à redouter mon retour", écrit-il", qu'ils soient assurés que la meilleure façon de l'éviter serait que je puisse vivre ma vie simplement, tranquillement, comme un citoyen normal".

Les Echos résument ainsi l'état d'esprit de l'ancien chef de l'Etat : "plus on m'attaquera et plus je reviendrai". Nous voilà prévenus !

Dans Sud-Ouest , Bruno Dive ironise, car finalement, pour que Sarkozy ne soit pas candidat en 2017, il suffirait de débrancher les écoutes et les nombreux juges qui sont à ses trousses.

La vie politique, c'est parfois simple comme un coup de fil : Nicolas Sarkozy ne veut plus jamais être sur écoute. Il souhaite juste… qu'on écoute ses arguments.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.