C'est le figaro qui fait le point ce matin sur tous ces films anciens que le public ne peut voir que trop rarement, faute de copies suffisantes ou de copies abîmées .

Bobines de films
Bobines de films © Maxppp / PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN

Pas facile de tout numériser, or la numérisation c'est l'étape indispensable pour une diffusion des films tournées sur pellicules. Par exemple il y a une inquiétude sur la pérennité du film "tenue de soirée" de Bertrand Blier qui n'a jamais été numérisé...

Il y a aussi les œuvres bloquées pour cause de litiges sur les droits d'auteur...

Parfois les cinéastes eux même ne savent pas qui détient les droits ou les copies de leurs propres films ..

« La maman et la putain », un film de Jean Eustache en 1973. Le film est quasiment invisible pour le grand public, aucun DVD, car le fils du cinéaste refuse les conditions financières que lui proposent les éditeurs...

Extrait de la maman et la putain avec Jean-Pierre Léaud et François Lebrun

Les film fantômes, abîmés ou englués dans les successions, pleine page dans le Figaro de ce mercredi

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.