Léo Ferré 1961
Léo Ferré 1961 © Claude Poirier / Roger Viollet

C'est l'histoire de Pépée, femelle chimpanzé adoptée par Léo Ferré et son épouse dans les années 60.

L'animal, qui a vécu à domicile, a fini par prendre le pouvoir jusqu'à détruire la famille.

Une histoire ahurissante racontée par la belle-fille de Léo Ferré, Annie Butor, dans un livre sorti il y a quelques semaines.

Pépée tyran de la famille Ferré : l'histoire fait également deux pleines pages ce matin dansLibération .

Le chimpanzé Pépée que Léo Ferré présente comme sa seconde fille traitée comme une enfant à qui il passe tous les caprices.

Léo Ferré, qui se revendique anarchiste, refuse le mot autorité et pouvoir. L'animal n'en demandait pas tant pour terroriser son monde, mordre les invités (un couple de préfets invité à dîner un soir est reparti dévêtu, agressé par l'animal)…

Un autre jour, c'est un nourrisson que l'animal a dérobé pour l'emmener sur le toit de la maison.

Pépée le chimpanzé avait pris le pouvoir et la famille Ferré a fini par fuir la maison en 1968, pour retrouver un peu de quiétude. Mais le couple Ferré n'y résistera pas : à la mort de l'animal, Léo Ferré composera une chanson, écrite avec les larmes.

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.