C’est le New York Times qui explique que depuis 2010, toutes les tentatives, tous les efforts d’espionnage de la CIA ont été systématiquement démantelés pat les autorités Chinoises

Avec la Chine, la CIA va de déconvenue en déconvenue
Avec la Chine, la CIA va de déconvenue en déconvenue © AFP / SAUL LOEB / AFP

Le quotidien New Yorkais raconte les coulisses de cet échec cuisant pour la centrale Américaine. Le pire revers depuis des dizaines d’années pour les services secrets américains.

Ainsi, aujourd’hui, les Américains ne savent toujours pas expliquer un tel désastre : ont ils été trahis par une taupe a l’intérieur même de la CIA ? Ou alors, les Chinois ont ils réussit à pirater le système informatique qui permet à la centrale de communiquer avec ses sources étrangères ?

Selon le New York Times qui a interrogé une dizaine de responsables américains encore en exercice, il n’y a toujours pas un début de réponse. Pourtant la CIA a mené des recherches en enquêtant sur tous les employés de l'ambassade américaine à Pékin. Sans résultat.

Une bérézina qui a eu des conséquences dramatiques : au moins une dizaine de sources de la CIA en Chine ont été tuées entre 2010 et 2012.

Plusieurs dizaines d’autres espions chinois qui travaillaient pour les Américains ont été emprisonnées.

Des pertes, explique le New York Times, comparables à celles occasionnées en Union soviétique et en Russie par la trahison des deux espions Aldrich Ames et Robert Hanssen. Deux taupes américaines qui travaillaient pour le compte des russes et du KGB, condamnés aujourd’hui à la prison à vie.

Des révélations qui interviennent en pleine enquête du FBI sur les liens supposés entre l’équipe Donald Trump et Moscou et qui ne sont pas de nature on s‘en doute, à calmer les esprits du coté des espions américains.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.