Dans les années 1950, on buvait sans rechigner les paroles de Pierre Mendès-France affirmant qu'il fallait boire du lait pour devenir studieux, solides et vigoureux.

« Buvez du lait » disait le slogan pendant les distributions gratuites de verres de lait sucré à tous les élèves de France.

Mais aujourd'hui, on ne sait plus très bien si le lait est devenu un ami ou un ennemi. Ce sera d’ailleurs l’objet d’un débat ce soir à la télévision, sur France 5, avec un plateau d'experts et la diffusion d'une longue enquête pour tenter de savoir si la boisson blanche est une potion ou un poison accusé de provoquer des intolérances, des allergies, des otites et même des cancers.

Signe de ce désamour, la consommation de lait a chuté de 13% en France depuis 10 ans.

Quand l’INRA, l'Institut national de la recherche agronomique, recommande de consommer 3 ou 5 produits laitiers par jour, ce sont en fait les industries laitières qui financent en partie ces campagnes de pub. Et c'était déjà le cas au début des années 1980.

Extrait d'un spot publicitaire de 1981

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.