Il va falloir redéfinir ce qu'est un documentaire à la télévision, car sous cette dénomination, trop d'émissions à bas coût viennent surtout chercher les aides au financement accordées par le CNC, le Centre national du cinéma.

Sur la TNT s'est développée ces dernières années toute une série d'émissions autoproclamées "documentaires" et les intitulés donnent le ton : "je suis victime de l'amour" ou "je vends mon corps". De quoi hérisser les puristes qui dénoncent des productions voyeuristes.

Sexe, X et harmonie amoureuse, ces soi-disant « documentaires » font le bonheur des chaines de la TNT.

Le journal Les Echos ce matin souligne que ces programmes télé financés en partie par le CNC .. présentent un excellent rapport « coût/audience ».

Mais trop c'est trop. Le CNC envisage donc de redéfinir la notion de documentaire télé avec des critères plus strictes, pour ne plus avoir à financer ce type de programmes qui ne reposent que sur l'émotion et le voyeurisme.

Qu'est ce qu'un documentaire télé ? On devrait en savoir plus au mois de juin, à l'occasion du festival de documentaires "Funny side of the doc" de La Rochelle.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.