Vous avez vu tous ces élèves qui se plaignent des sujets du bac ? Jamais on ne s’était autant lâché sur les réseaux sociaux, à peine les épreuves terminées.

Qui dénonce les problèmes de physique chimie, qui s’étonne d’une expression anglaise, « to cope with », qui n’avait jamais été vue en cours, qui s’enflamme pour un texte de français évoquant un tigre bleu de l’Euphrate qui n’est pas un félin mais un fleuve et comment voulez-vous qu’on le sache, etc. Le magazine L’Etudiant l’a bien noté, repris par le Parisien Aujourd’hui en France : les réseaux sociaux servent aujourd’hui de catharsis aux élèves qui ont une propension de plus en plus grande à revendiquer.

Et aujourd’hui, par internet évidemment, ça prend tout de suite d’énormes proportions dont il ne faut pas s’offusquer outre-mesure.

Académie Française
Académie Française © MaxPPP

Aujourd’hui même les académiciens contestent : c’est dans Le Figaro . Les Immortels à l’unanimité s’inquiètent de la réforme du collège portée par Najat Vallaud-Belkacem qui serait de leur point de vue un mauvais coup contre la langue française

Ca fait 40 ans que les habits verts n’étaient plus montés au créneau, depuis la réforme du collège unique qui avait vu le jour malgré tout, mais là, comme l’explique au Figaro l’académicien Marc Fumaroli, « nous sommes au seuil d’une décision grave qui mettrait en péril l’enseignement de notre patrimoine littéraire ».

C'est un peu tard, le décret portant réforme du collège a déjà été publié, mais le train d’un académicien, c’est un peu comme un train de sénateur…Il faut un certain temps de réaction.

En tout cas c’est l’occasion, pour Le Figaro, de saquer à nouveau la ministre pour son dernier bulletin de l’année : mauvais bulletin d’une élève hors sujet, qui doit se ressaisir, etc.

Appréciations très sévères dont à sa place, je me plaindrais sur les réseaux sociaux.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.