Eric Delvaux revient sur un article du Huffington Post qui relève un florilège de propositions "dingos" du député d’extrême droite Jacques Bompard.

Le député d'extrême-droite Jacques Bompard, maire d'Orange, maître dans l'art des propositions farfelues
Le député d'extrême-droite Jacques Bompard, maire d'Orange, maître dans l'art des propositions farfelues © AFP / Boris Horvat

On lui doit quelques amendements dont vous jugerez vous même s’ils peuvent être qualifiés de «dingues»:

Jacques Bombard, contre l’avortement, avait proposé aux femmes inscrites pour un IVG, de leur faire écouter les battements de cœur du fœtus avant l’intervention.

Le Huffington Post note que c’est ce même député d’extrême droite qui avait tenté en vain d’imposer la parité en prison. Une détenue pour un détenu dans chaque prison. proposition dont vous comprendrez qu’elle n’a pas vu le jour...

Le dernier amendement polémique du député Jacques Bompard date d’il y a quelques jours : il veut que la République Française présente ses excuses aux rois de France pour le saccage de leurs sépultures pendant la Révolution. « C’est l’amendement le plus délirant de la semaine » titre le Huffington Post.

A l'Assemblée quelques députés ont effectivement trouvé l’idée assez dingue. La députée socialiste Colette Capdevielle par exemple. Elle s’est fendue d’un tweet pour expliquer que c’était « l’amendement le plus dingo du jour ». Et encore , écrit-t-elle « dingo... le mot est faible. »

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.