C'est le site du Parisien qui a révélé cette histoire.

Les faits remontent au 9 avril dernier dans les rues de Paris. Jean-Louis Debré se retrouve bloqué par une manifestation au volant de sa voiture. A bout de patience il entame un demi-tour en franchissant une ligne jaune, mais un policier lui demande de s'arrêter.

Jean-Louis Debré baisse sa vitre et lance"je suis de la maison, vous devez me laisser passer ! "

  • Ah bon, rétorque le policier, vous êtes de la maison ? Alors montrez-moi votre carte de police.

    • En fait, je ne suis pas vraiment policier, mais j'ai été ministre de l'intérieur, et je roule avec une voiture que me prête le Service de protection des hautes personnalités !

- Eh bien montrez-moi les papiers du véhicule !

Pas de papiers dans la voiture. Alors pour se défaire du policier, Jean-Louis Debré téléphone à un commissaire et tente de passer le combiné au policier... Mais le fonctionnaire a refusé de prendre l’appareil. Plus tard, l’agent de police expliquera qu'il est contre les privilèges.

Finalement Jean-Louis Debré serait reparti sans être inquiété mais au Ministère de l'Intérieur, on a jugé son attitude assez gonflée.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.