C'est le site du Parisien qui a révélé cette histoire.

Les faits remontent au 9 avril dernier dans les rues de Paris. Jean-Louis Debré se retrouve bloqué par une manifestation au volant de sa voiture. A bout de patience il entame un demi-tour en franchissant une ligne jaune, mais un policier lui demande de s'arrêter.

Jean-Louis Debré baisse sa vitre et lance"je suis de la maison, vous devez me laisser passer ! "

  • Ah bon, rétorque le policier, vous êtes de la maison ? Alors montrez-moi votre carte de police.

    • En fait, je ne suis pas vraiment policier, mais j'ai été ministre de l'intérieur, et je roule avec une voiture que me prête le Service de protection des hautes personnalités !

- Eh bien montrez-moi les papiers du véhicule !

Pas de papiers dans la voiture. Alors pour se défaire du policier, Jean-Louis Debré téléphone à un commissaire et tente de passer le combiné au policier... Mais le fonctionnaire a refusé de prendre l’appareil. Plus tard, l’agent de police expliquera qu'il est contre les privilèges.

Finalement Jean-Louis Debré serait reparti sans être inquiété mais au Ministère de l'Intérieur, on a jugé son attitude assez gonflée.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.